Choix d'un orthoptiste référent

Veuillez entrer le nom de votre professionnel référent ou une ville :

Le métier d'orthoptiste

Qu’est-ce-qu’un orthoptiste ? 

Un orthoptiste est un professionnel spécialiste de la santé visuelle. Il est considéré comme un auxiliaire médical, au sens où il est appelé à compléter le travail de l’ophtalmologue, pour l’aider, pour pratiquer des examens complémentaires, ou encore pour exercer les yeux du patient atteint de troubles de la vision. Ainsi, après un diagnostic posé par l’ophtalmologue, nécessitant une rééducation des yeux, c’est l’orthoptiste qui intervient. Un patient atteint de strabisme par exemple, va devoir consulter un orthoptiste afin de procéder à un suivi de ses yeux, notamment après une opération chirurgicale. Un patient atteint de faiblesse musculaire va se rendre chez l’orthoptiste qui va faire travailler l’oeil ou les deux yeux qui ne se meuvent pas correctement, afin de corriger leurs mouvements et de rectifier le trouble de la vue causé par ce défaut dans le mouvement. L’orthoptiste peut également réaliser des examens dont l’ophtalmologue n’est pas capable en sa qualité.  Dans leur titre, les orthoptistes sont considérés comme des professionnels de santé non médicaux, ils explorent et rééduquent la vision des patients sur acte de l’ophtalmologue ou du médecin traitant. Ils sont également formés en faculté de médecine, sur une durée de 3 ans post-bac. 

Dans quel cas consulter un orthoptiste ?

Il existe deux types d’orthoptistes : les orthoptistes libéraux, et les orthoptistes salariés dépendant d’un carnet d’ophtalmologie.  Les premiers sont consultés pour une rééducation des yeux, ou pour des examens qu’eux seuls peuvent réaliser, comme un champ visuel par exemple, bien souvent sur ordre du médecin généraliste ou de l’ophtalmologue. Il est possible d’aller consulter un orthoptiste libéral sans prescription médicale, mais alors sa prestation ne sera pas prise en charge par l’Assurance Maladie. Les orthoptistes libéraux peuvent également procéder aux examens nécessaires pour un renouvellement de lunettes, sous trois conditions : avoir entre 6 et 50 ans, ne pas avoir de problème de santé grave ou de problème ophtalmologique grave, et la dernière consultation doit être antérieure à 5 ans.  Les seconds travaillent dans le cabinet d’un ophtalmologue et endossent le rôle d’auxiliaire : ils assistent l’ophtalmologue, et réalisent des examens en son absence, lesquels seront ensuite interprétés par l’ophtalmologue pour établir une prescription.  Depuis 2017, deux protocoles ont été mis en place par l’Etat, afin de désengorger la fréquentation des cabinets d’ophtalmologie, souvent inaptes à pourvoir des rendez-vous dans des délais raisonnables en raison de la faible densité d’ophtalmologues en France. Ces deux protocoles autorisent les orthoptistes à réaliser des bilans visuels même en l’absence de l’ophtalmologue, et leur permettent d’exercer en télémédecine au niveau national, c’est-à-dire de travailler à distance du cabinet d’ophtalmologie. Ainsi, les orthoptistes gagnent en indépendance d‘année en année vis-à-vis des ophtalmologues, et la situation est encore appelée à changer.  Résumons, vous pouvez consulter un orthoptiste si :  • vous souhaitez un renouvellement de lunettes et que vous avez entre 6 et 50 ans, sans aucun problème médical ou problème ophtalmologique grave, et que votre dernière consultation ophtalmologique est antérieure à 5 ans;  • sur prescription médicale d’un ophtalmologue ou d’un médecin généraliste. 

Comment trouver un orthoptiste rapidement ? 

Si vous devez rencontrer un orthoptiste, que ce soit sur prescription médicale, ou de votre propre chef, pour un renouvellement de lunettes par exemple, il vous est possible de vous rendre sur www.eyeneed.fr afin d’obtenir un rendez-vous rapide en ligne.